• C'est reparti pour un tour.

    C'est reparti pour un tour.
    Le printemps est à nos portes.

    Timide, encore discret derrière les dernères giboulées.
     
    Mais pour celui ou celle qui ouvre bien les yeux, les signes ne trompent pas.

    Les branches se parent de leurs bourgeons qui attendent le signal pour exploser leur verdeur pleine de fraicheur.

    Les broussailles se tendent vers le haut, grâce aux premières montées de sève le long de leurs longues tiges serpentines.

    Les parterres se strient de feuilles et de début de pousses qui ne tarderont pas à ouvrir leurs pétales aux premières couleurs du printemps.

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :