• Je veux être facilitatrice quand je serai grande.

     

    FUREUR THERAPEUTIQUE

    FACILITATEUR           
    Part de son désir, prend le pouvoir, veut faire autorité. Part du désir du client, prend en compte sa demande, le client est l'autorité.
    Prend la "position haute". Instaure une relation d'égalité.
    Instaure une relation "thérapeutique" soignant-soigné. Instaure une relation pédagogique formative-informative.
    Considère l'autre comme objet de soin. Consièdre l'autre comme sujet, capable de choix avec un pouvoir inné d'auto-direction.
    Veut faire du bien de gré ou de force. Croit que le client à un "problème" à soigner ou à guérir. Sait qu'il facilite des processus naturels, que les gens changent d'eux-mêmes.
    Essaie de "normaliser" le client, en fonction de ses propres critères (croyances, préférences, valeurs, choix...) Repère là où en est son client pour l'accompagner là où il est prêt à aller.
    "Joue au docteur", se croit obligé de se montrer plus savant et plus perspicace que le client dans l'exploration de ses difficultés. Sait que la personne qui en sait le plus sur ses difficultés, c'est la personne elle-même.

    N'a pas en tête le souci permanent du repsect de l'autre, peut porter atteinte à l'estime de soi du client. Ex : attitude intrusive, questionnement inquisiteur, instauration d'une relation parent/enfant.

    A toujours le souci du respect de l'autre, ne porte jamais atteinte à l'estime de soi du client.
    Veut pénétrer à tout prix l'intimité de la personne, joue les psycho-fouineurs. Sait respecter les attitudes défensives et les résistances de son client.
    "Parle sur l'autre", le définit, impose sa vérité. Aide le client à passer de l'intériorité à l'extériorité, à se découvrir lui-même, à accéder et construire sa prpre vérité.
    Projette beaucoup sur l'autre. Evite de voir le client à travers ses propres projections et à priori.
    Corrige ce qu'il cherche. Corrige ce qu'il trouve.
    Rend dépendant. Rend autonome, responsabilise.
    Quant à un résultat positif concret "tombe dans la toute puissance" en s'attribuant la paternité du résultat. Quant à un résultat positif concret sait que c'est une manifestation de l'accomplissement de lois naturelles, se félicite et s'encourage à être un bon facilitateur.
    Quant à un résultat "négatif", projette le blâme sur le client : "il n'est pas prêt", "il se le veut bien", "il est plein de résistance",... Quant à un résultat imparfait, en tire une leçon pour comprendre et s'améliorer, sait que tout le monde est dans un processus permanent de développement, de croissance et de maturation.
    Par rapport à sa pratique, définit des "vérités définitives". Apprend de chaque client, a le souci de se pafaire par l'étude et la pratique.
    Se sent en compétition avec les autres kinésiologues et thérapeutes.

    Reconnaît le caractère unique de chaque personne, sait que sa valeur réside dans ce caractère unique facilitateur/client.

    Fureur Thérapeutique.          Facilitateur.

    Bibliographie :

    - Le développement de la personne, Carl Rogers publié chez Dunod.

    - The chemo of Applied Architecture of the brain par Sheldon C. Deal dans The international journal of Applied Kinesiology and Kinesiology Medecine.

    - Bulletin n° 24 Editeur responsable Fédération belge de kinésiologie (asbl) page8.


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 13 Mai 2011 à 12:56

    On essaye de tous nous formater à devenir des facilitateur en psycho... C'est peut-être pour ça qu'il y a autant de "fureur thérapeutique".

    2
    Vendredi 13 Mai 2011 à 13:01

    C'est pour ça que je ne veux pas faire de la psycho, mais de la kinésio et plus particulièrement facilitatrice en One Brain qui est une branche de la kinésio qui se base sur les émotions.

    3
    Vendredi 13 Mai 2011 à 17:31

    Moi j'veux être planquée pépère dans mon bureau de recherche ou devant mes élèves. :p

     

    4
    Samedi 14 Mai 2011 à 12:37

    Toutes les positions sont importantes et il faut des chercheurs, des enseignants, des praticiens, des personnes à aider .... etc.

    5
    lililalili Profil de lililalili
    Vendredi 3 Juin 2011 à 11:17

    J'ai fait une formation aux pratiques de la médiation et ça peut s'appliquer pareil. Ca peut d'ailleurs s'appliquer à tous les professionnels qui sont censés prendre soin de la personne !...

    6
    Vendredi 3 Juin 2011 à 15:05

    C'est tout à fait ça. Et dans cet état d'esprit là on aide vraiment les personnes qui viennent vers nous. C'est cool ça la médiation. En fait, c'est l'art de trouver des arrangements diplomatiques avec des personnes bornées ?? C'est quoi ton truc en fait ????


    Bizzzz et merci d'être passée.

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :