• La facebookmania.Wouaaaa..... Encore des retrouvailles !!!

    Ca fait super plaisir de voir que les gens dont je me souvenais ce souviennent eux aussi de moi.

    Suis-je la seule à avoir cette impression que les gens à qui je pense doivent m'avoir oubliées ??

    Suis-je la seule à penser que je n'ai pas marqué mes fréquentations qui, en revanche, m'ont marquées ??

    Et pourtant facebook m'a permis de retrouver des gens que je ne pensais pas pouvoir recroiser un jour et ils ont acceptés (avec joie d'après leurs dires) ma demande d'ajout à ma liste d'amis.

    Mais voilà. J'avais déjà pas beaucoup de temps pour ma famille et mes amis actuels que là c'est encore pire. J'ai tellement envie de discuter plus avec tout ce peuple retrouvé, évoquer les souvenirs, parler du présent et de l'avenir.

    Je ne ferais plus que ça, collée à mon écran à envoyer des mails. Et la vie réelle et actuelle s'arrêterait. Petite mort. NON. Je suis heureuse de savoir qu'ils sont encore tous là, mais je ne forcerai pas le rapprochement pour le moment. Au moins finir de me reconstruire. Après on verra ce que la vie nous réservera.


    votre commentaire
  • La machine est lancée.
    Voici encore une composition d'entrelas
    .
    Et oui, c'est à ça que je chipote au lieu de venir vous raconter mes aventures.
    Si vous cherchez bien, il y a une petite erreur vers le centre.
    A chaque fois qu'il faut encrer, je me mange.
    Ca m'apprendra à être bien concentrée sur ce que je fais, au lieu d'admirer mon amoureux faire de la mousse au chocolat tout en dessinant....

    Lire la suite...


    1 commentaire
  • Faites l'amour, pas la guerre !!!

    4 commentaires
  • Je vous en ai déjà parlé, voici donc le Polo, mon nouveau camarade de jeu.
    J'ai l'impression qu'on va avoir du plaisir avec ce petit bonhomme au caractère aussi """facile""" que le mien (humhumhum).

    Polo

    Oui, je sais, j'ai la tête coupée, mais bon c'est pour pas qu'on puisse dire que j'attrape la grosse tête avec mon cheval de cirque*.


    * Je dis pas ça pour me moquer, Polo est un cremolo américain et cette race est particulièrement douée pour les exercices qui demande une certaine logique. Ils sont de ceux qui "singes" se qu'ils voient et apprennent en observant ce qu'on leur montre. On verra ce qu'il sait faire petit à petit.


    6 commentaires
  • "Tu trouveras plus dans les forêts que dans les livres. Les arbres et les rochers t'enseigneront les choses qu'aucun maître ne te dira."

    Saint Bernard de Clairvaux.

    La foret


    4 commentaires
  • PolochonJe vous présente un nouveau venu dans ma vie.

    Je me retrouve avec trois animaux, un chat, une chienne et maintenant un grand poney qui va faire plus d'une heureuse.

    C'est Polo.

    Vous en entendrez encore parler et je vais faire de mon mieux pour faire un maximum d'articles avec photos pour vous donner envie de venir lui rendre visite.

    Pour la petite histoire, Polo vient d'un club où il faisait la joie des jeunes cavalières car il s'agit là d'un très gentil et très malin petit cheval.

    Malheureusement, la direction de ce petit club a du se défaire de ses chevaux de manège et la petite Coline qui s'en occupait l'a vu partir à contre coeur.

    Coline, si tu lis ceci, sache que la porte du boxe de Polo t'es toujours ouverte, même si ton papa est un peu difficile à convaincre.


    votre commentaire
  • ZZZzzzzzHello,
    bien longtemps que plus rien de neuf en ces pages.
    L'être est en mal de lettres et les pages restent fixes.
    Pourtant les jours défilent et ne se ressemblent pas.
    L'automne laisse tout doucement place à la saison froide et petit à petit la marmotte ferme les yeux. « Veux dormir, foutez moi la paix » dit elle.
    Et la marmotte va au fond de son trou pour quelques temps.
    Quand les pollens chatouilleront le bout de son nez elle aura sûrement plein de choses à raconter.
    En attendant faites de doux rêves car votre petit Hamster cérébral va bientôt devoir faire tourner sa petite roue trois fois plus vite.

    1 commentaire
  • J'ai 10 ans depuis 21 ans
    J'ai dix ans
    Je sais que c'est pas vrai mais j'ai dix ans
    Laissez-moi rêver que j'ai dix ans
    Ça fait 21 ans que j'ai dix ans
    Ça parait bizarre mais
    Si tu m'crois pas hé
    T'ar ta gueule à la récré

    J'ai dix ans
    Je vais a l'école et j'entends
    De belles paroles doucement
    Moi je rigole, cerf-volant
    Je rêve, je vole
    Si tu m'crois pas hé
    T'ar ta gueule à la récré

    Le mercredi je m'balade
    Une paille dans ma limonade
    Je vais embêter les quilles a la vanille
    Et les gars en chocolat

    J'ai dix ans
    Je vis dans des spheres ou les grands
    N'ont rien à faire, je vois souvent
    Dans des montgolfières des géants
    Et des petits hommes verts
    Si tu m'crois pas hé
    T'ar ta gueule à la récré

    J'ai dix ans
    Des billes plein les poches, j'ai dix ans
    Les filles c'est des cloches, j'ai dix ans
    Laissez-moi rever que j'ai dix ans
    Si tu m'crois pas hé
    T'ar ta gueule à la récré

    Bien cache dans ma cabane
    Je suis l'roi d'la sarbacane
    J'envoie des chewing-gums mâchés à tous les vents
    J'ai des prix chez le marchand

    J'ai dix ans
    Je sais que c'est pas vrai mais j'ai dix ans
    Laissez-moi rêver que j'ai dix ans
    Ça fait bientôt quinze ans que j'ai dix ans
    Ça parait bizarre mais
    Si tu m'crois pas hé
    T'ar ta gueule à la récré

    Si tu m'crois pas hé
    T'ar ta gueule à la récré
    Si tu m'crois pas
    T'ar ta gueule
    A la récré
    T'ar ta gueule

    1 commentaire
  • Moment de tendressePetit moment de tendresse ce matin avec Dodo que vous connaissez déjà.
    Un an que je m'occupe de ce grand fou et il me surprend de jour en jour.



    6 commentaires
  • Ouvrir un livre ...."Ouvrir un livre, c'est beaucoup de choses pour un si simple mouvement.
    C'est entrer le code d'accès vers un monde parallèle.
    Le livre est la porte, les mots sont le chemin et le contenu, le monde en lui-même. C'est un voyage.
    Qu'il soit romanesque, scientifique, politique, un livre est un pays qu'on visite comme jamais pays n'a été visité.
    Quand j'ouvre un livre, le pays que j'y trouve est identique et pourtant différent de celui que tu trouveras, car un livre nous donne toujours la liberté d'imaginer des couleurs et des voix que d'autre verraient différemment.
    Ouvrir un livre c'est aussi un geste sacré, qui, malheureusement s'oublie de nos jours.
    Mais la magie opère toujours en secret, charmant les yeux des lecteurs aventureux."


    Ce texte étant extrait de mon ancien blog, voici le commentaire de LoupDesNeiges qui allait avec :

    Il y a quelque chose d'extraordinaire aussi dans un livre, mais elle dépend beaucoup de la qualité du traducteur.
    C'est lire un auteur séparé de nous par des siècles (2.500 ans pour certains de ces sacrés Grecs desquels je me sens parfois très proches) et se rendre compte qu'on pourrait lui dire, "mais c'est bien sûr !".
    Le livre est le lien qui unit les vivants et les morts. Y'a pas à dire.

    2 commentaires
  • Cadeau de mère natureMerci mère nature pour ce joli cadeau que tu me fais en ce jour "spécial" pour moi.
    Tapis blanc qui m'ouvre les bras pour un nouveau tour de soleil.


    3 commentaires
  • 8 mois sans tabac !!!

    A tous les fumeurs qui m’entourent, ou d’ailleurs, voici un peu de lecture qui peut peut-être vous faire réfléchir :

     

    «  Tu vis anxieusement retranché(e) derrière un écran de fumée. Débat intérieur : émerger en tant que JE ou rester caché(e) ? Derrière une apparence d’assurance se trouve une question intérieure. « Qui suis-je?» Tu ne te fies ni à toi, ni au monde.

    Tu as le sentiment de ne pas pouvoir te trouver, tu as peur d’une partie de toi, tu n’oses pas te fier à ton intuition, à tes énergies, à tes sentiments. Tu restes caché(e) ; tu refoules cette partie de toi.

    Tu te refuses à te transformer, à laisser se faire jour entièrement ton Moi total, avec toutes tes forces et tes possibilités ! Tu mènes une vie frustrée, tu reconnais trop peu ta valeur, tu laisses tes pensées et tes sentiments diriger ta vie, au lieu de prendre résolument ta vie en mains, conscient(e) de toi et entièrement ouvert(e) à toi.

    Tu crois devoir te protéger, car tu te sens insuffisamment soutenu(e) par ton propre Noyau ; tu te fies trop peu à la partie intuitive de toi-même. Tu vis trop dans ta tête, dans l’esprit : tes pensées, tes projets, tes sentiments de peur, il t’est difficile de faire face à tout cela ; tu éprouves de la nervosité parce que ta vie est trop peu bâtie sur ta base archi solide.

    Ta faculté de raisonnement et ton intuition sont insuffisamment en contact l’une avec l’autre ; tu penses que tu dois tout contrôler à l’aide de ta raison ; il n’est pas question d’un abandon souple à ton intuition, à tes sentiments, parce que tu ressens :

    - la femme ou la mère qui est en toi comme étant froide, trop distante, secrète, insaisissable, absente.

    - L’homme qui est en toi est comme paralysé (impuissance psychologique) sous l’emprise de cette « femme morte et aspirante » qu’est la nicotine.

    C’est parce que tu doutes de ta propre valeur que tu construis un écran autour de toi, à l’intérieur duquel tu espères te trouver, derrière lequel tu espères être en sécurité. Il s’agit d’une fuite instinctive.

    Tu n’oses pas vivre pleinement ta personne, tu te caches, tu crois que les autres peuvent te renverser ou t’imposer des limitations, mais ce n’est que toi qui te limites toi même.

    Tu as une attitude trop froide à ton égard.

     

    N’aie pas peur de tes sentiments profonds, de tes désirs, de ton intuition, laisse couler et se manifester librement tes énergies. Découvre la mère chaleureuse et pleine d’amour qui est en toi. Dresse-toi en tant que force d’union ! Anéantis le Doute !

    ….."

    Pour la suite, lisez les pages 641 et 642 de "LA clef vers l'autolibération" de Ch. Beerlandt.


    1 commentaire


  • Ce qui se cache ici est une petite remise en question sur un point qui rend beaucoup de gens malheureux alors qu'ils ont tout pour être heureux.

    votre commentaire
  • OuftiOui, c'est moi il y a ....  Oufti ... au moins 7ans.

    Epoque un peu punk
     où j'ai appris à vivre ma vie pour moi  et pas pour les autres . Grande école de la vie qui a fait ce que je suis maintenant.

    Ca flanque une gifle
     de voir l'évolution. Mais si c'était à refaire ... J'en referais tout autant.


    2 commentaires
  • Je pense que je ne vous apprends rien en disant que ma vie tourne à 85% autour des chevaux . C'est ma passion et j'aspire sincèrement à pouvoir un jour en vivre d'une façon ou d'une autre . Voici quelques clichés de cette année.
     
    Me voici sur Orlando
     (Dodo) en février. C'était le jour de ma dernière chute en date. Depuis j'ai réussi à gagner sa confiance et plus de dérobades .


    Les deux suivantes sont d'aout. Brevet de l'étrier d'or que j'ai enfin passé . La première est au dressage où il m'était presque impossible de canaliser cette petite bombe blanche (Pach ), la suivante c'était un petit parcours d'obstacle , juste histoire de se remettre dans le bain .




    Mais pour pouvoir vivre ma passion à 100% , il est nécessaire de jouer de temps en temps à la fermière (pour reprendre les termes d'une certaine personne qui se reconnaitra ). Pas plus tard que ce matin, je vidais aux boxes encore une fois . Et ces fois là sont plus fréquentes que les fois du prestige de la compétition.




    2 commentaires
  • PloufLa grande profondeur ! Enfin !!! Depuis le temps qu'on en rêvait  !!! Combien d aller retour dans la pataugeoire avant de pouvoir approcher le grand bassin  ? Enfin, l'instant ce précise...
    Les pieds descendent les échelons. Mais attention
     !!! Le bout de l'échelle arrive bien avant le fond  ! Finalement la pataugeoire c'était très bien  ! Je ne veux plus de grande profondeur, ça fait peur !!
    Plus moyen d'aller en arrière. Les autres qui ne savent pas encore a quel point c est effrayant, crient en me poussant.
    Plouf ! A moi je coule !
    Mais,.... Mais j ai pied quand je me redresse fièrement . Et, en fait c est vachement bien la grande profondeur . Il faut juste se montrer à la hauteur.

    votre commentaire
  • Cyrano disait ...Voici un extrait d'une oeuvre qui a boulversé ma vie . Cyrano est pour moi, un maitre des mots et un maitre des maux . Sagesse, humilité tout en étant immature et orgueilleux, tempérament de feu et de glace,   et  . Ce personnage résonne dans mon coeur et fait partie d'un tout qui m'a fait telle que je suis . Ce qu'Edmont Rostand lui fait dire dans cette tirade, je le pense et le crie bien fort !!!

    "Et que faudrait-il faire?
    Chercher un protecteur puissant, prendre un patron?
    Et comme un lierre obscur qui circonvient un tronc,
    Et s'en fait un tuteur en lui lechant l'ecorce?
    Grimper par ruse au lieu de s'elever par force?
    Non, merci. Dedier comme tous le font,
    Des vers aux financiers? Se changer en bouffon
    Dans l'espoir vil de voir, aux levres d'un ministre,
    Naitre un sourire, enfin, qui ne soit pas sinistre?
    Non, merci. Dejeuner, chaque jour, d'un crapaud?
    Avoir un ventre use par la marche? Une peau,
    Qui, plus vite a l'endroit des genoux devient sale?
    Executer des tours de souplesse dorsale?
    Non, merci. D'une main flatter la chevre au cou
    Cependant que, de l'autre, on arrose le chou.
    Et, donneur de sene pour desir de rhubarbe,
    Avoir son encensoir, toujours, dans quelques barbes?
    Non, merci! Se pousser de giron en giron,
    Devenir un petit grand homme dans un rond,
    Et naviguer avec des madrigaux pour rame,
    Et dans les voiles des soupirs de vieilles dames?
    Non, merci! Chez le bon editeur de Sercy
    Faire payer ses vers en payant? Non, merci!
    S'aller faire nommer pape par les conciles,
    Que dans des cabarets tiennent des imbeciles?
    Non, merci! Travailler a se construire un nom
    Sur un sonnet, au lieu d'en faire d'autres? Non,
    Merci! Ne decouvrir de talents qu'aux mazettes?
    Etre terrorise par de vagues gazettes?
    Et se dire sans cesse: "Oh pourvu que je sois
    Dans les papiers du Mercure Francois?
    Non, merci! Calculer, avoir peur, etre bleme,
    Aimer mieux faire une visite qu'un poeme,
    rediger des placets, se faire presenter?
    NON, MERCI! NON, MERCI! NON, MERCI! Mais chanter,
    Rever, rire, passer, etre seul, etre libre.
    Avoir l'oeil qui regarde bien, la voix qui vibre,
    Mettre, quand il vous plait, son feutre de travers.
    Pour un oui, pour un non, se battre, ou faire un vers!
    N'ecrire jamais rien qui de soi ne sorti,
    Et modeste d'ailleurs, se dire: mon petit.
    Sois satisfait des fleurs, des fruits, meme des feuilles,
    Si, c'est dans ton jardin a toi que tu les cueilles!
    Puis, si il advient d'un peu triompher, par hasard,
    Ne pas etre oblige d'en rien rendre a Cesar.
    Bref, Dedaigner d'etre le lierre parasite,
    Lors meme qu'on est pas le chene ou le tilleul.
    Ne pas monter bien haut, peut etre, mais tout seul."

    Brrrr, ça me fait froid dans le dos en relisant ceci et en me disant que je me fais chier dans un boulot qui me dégoute ....   Va falloir vite en changer si je veux rester en accord avec mes principes

    1 commentaire
  • Y a t il un raciste dans l'avion ....

    Cette scène a réellement eu lieu dans un vol de la compagnie British Airways entre Johannesburg et Londres.

    Une femme blanche, d'environ 50 ans, s'instale à côté d'un noir. Visiblement perturbée, elle appelle l'hôtesse de l'air.

    L'hôtesse : "Quel est votre problème, Madame? "

    La femme blanche : "Mais vous ne le voyez donc pas? Vous m'avez placée à côté d'un noir . Je ne supporte pas de rester à côté d'un de ces êtres dégoûtants . Donnez-moi un autre siège, s'il vous plaît !! "

    L'hôtesse : "Calmez-vous, presque toutes les places de ce vol sont prises . Je vais voir s'il y a une place disponible." L'hôtesse s'éloigne et revient quelques minutes plus tard : "Madame, comme je le pensais, il n'y a plus aucune place libre dans la classe économique . J'ai parlé au commandant et il m'a confirmé qu'il n'y a plus de place dans la classe exécutive. Toutefois, nous avons encore une place en première classe... "
    Avant que la dame puisse faire le moindre commentaire, l'hôtesse de l'air continue  : " Il est tout à fait inhabituel pour notre compagnie de permettre à une personne en classe économique de s'asseoir en première classe. Mais, vu les circonstances , le commandant trouve en effet, qu'il serait scandaleux d' obliger quelqu'un à s'asseoir à côté d'une personne aussi répugnante. " L' hôtesse se tourne vers le noir et lui dit  : "Donc, Monsieur, si vous le souhaitez, prenez votre bagage à main car un siège vous attend en première classe."

    Et tous les passagers autour, qui, choqués, assistaient à la scène, se levèrent et applaudirent...

    (Si tu te bats contre le racisme, envoie ce message à tous tes amis.)

    3 commentaires
  • Purée on s'les gèle

    Froid ??? Vous avez dit froid ??? Et ça, vous en dites quoi ??????


    4 commentaires
  • Je déteste la télé.

    Je déteste cette machine pour tellement de choses .......

    Ca tue la communication.

    Pour 90% des gens, quand une télé est allumée dans une pièce, ils n'arrivent pas à tenir une conversation . Les yeux  et les oreilles se focalisent inévitablement sur le petit écran, même s'il s'agit d'une pub pour des couches pour les vieux.

    Ca fait voir ce que vive les autres pendant qu'on ne vit pas sa propre vie.

    Prenons ces belles émissions sur les voyages par exemple . Nicolas est dans un dirigeable à air chaud au dessus d'une région magnifique et évoque la splendeur du vol grouper des flamands roses qui migrent pour éviter la secheresse.
    Il en vit des choses ce gars là , mais le temps que je le regarde, j'aurais peut être trouvé une solution pour aller voir ça en vrai au lieu de m'en contenter à la télé. Non ??

    Ca bourre le crâne d'une multitude de choses qui ne sont pas toujours vraies.

    Je me souviens, il y a quelques années, d'une émission qui avait noté en tout début de diffusion "ceci n'est peut être pas une fiction" et qui avait fait un scandale dans notre petit pays . Cela annonçait que la Belgique n'existait plus . Gros baratin qui avait foutu la trouille à bon nombre de petits mous de belges. (Je dis ça parce qu'on a toujours l'art de réagir après au lieu d'agir avant dans mon petit pays.)

    Ca conditionne à la dépense inutile.

    T'as vu hihihihihihi j'ai les nouvelles chaussures tendances que portait Madonna pour son dernier clip. Wouai, trop classe , j'te jure. hihihihihih. Mais tu sais, j'les ai depuis trois jours et j'en ai déjà marre . T'as vu celles de Carla quand elle est passée sur Taratata  ??? Woua hihihihihihi trop la folie furieuse.
    (Et c'est qu'un tout petit exemple sans tenir compte de la pub)

    Ca montre un univers de tromperie, de chagrins, de violence.

    L'île de la tentation, Sans aucuns doutes, Confessions intimes, ...... j'ai besoin de donner des détails ???

    Les feux de l'amour, Plus belle la vie (hum, tu parles...), et j'en passe et des meilleurs !!!

    Faites avancer l'accusé, Les experts, FBI porté disparu ....

    On à le compte là, entre tromperies, chagrins et violences, non ?!?

    Ca ne montre que les mauvaises choses ou les trop belles pour qu'elles puissent faire partie du quotidien.

    C'est clair que si c'est pour voir des choses "banales" autant pas avoir la télé ...

    Ca rend les gens malades de ne pas arriver à devenir comme ceux "à la télé" et ça provoque des illusions dans l'esprit des personnes naïves.

    Beaucoup de personnes, surtout chez les jeunes, se laissent influencer par les médias.
    Ces jeunes qui se disent qu'ils vont aller faire du vélo comme ils ont vu à la télé  et qui se retrouve à l'hopital avec un membre en moins.
    La femme qui veut absolument avoir les mêmes courbes  que le top modèle qui tourne les lettres de la roue de la fortune et qui se rend malade à coup de coupes faim,...
    La télé à un rôle aussi dans l'agressivité  de bon nombre de jeunes, d'enfants, mais aussi d'adultes.

    Ca prend un temps fou d'inactivité.

    Allez, après cette page de pub je vais faire mon ménage ... Ho, je vais regarder cette émission sur ma région (comme si j'avais pas la possibilité de la voir en vraie hum ) ... bon, promis, après la météo j'y vais  ... Et ainsi tourne l'heure jusqu'à se dire "bon, après le film je vais me coucher" .... Encore une journée de foutue.

    Ca ne résout pas les problèmes.

    Même si certaines émissions aident les gens à régler leurs soucis avec leur patron, voisin, proprio,  ... Même si les ouvriers de la télé vont dans certaines maison pour faire quelques travaux, cela reste des cas isolés . Les autres doivent se démerder d'eux même, mais peu en on réellement conscience.

    Ca prend de la place dans le salon.

    Même un écran plat prend de la place, bloque un mur, sans compter le lecteur de DVD et le décodeur pour certains distributeurs comme le satélite, canal+, belgacom tv,  .... En plus, c'est toujours placé dans le coin le plus visible , alors que je suis désolée, mais je trouve ça moche en plus de tous les autres défauts déjà évoqués.

    Ca ne rend pas plus intelligent.

    Et oui, je suis désolée de mettre comme mot de la fin que la télé rend con . Avec les belles émissions qui rendent plus intelligent,  .... A ouai  ?!? Tu regardes les reportages du national géographic ou tu cales sur "attention à la marche" et "motus"  ?!? Une soirée jeu de société rend plus malin et à au moins l'avantage de confronter l'utilisateur à d'autres être humain.

    On pourrait trouver encore bon nombre de critiques sur la télé,  mais aussi sur l'ordinateur , bien que sur ce dernier, il y a au moins une certaine "interactivité" qui fait qu'on est rarement devant complètement mou, avec un filet de bave sur le coin de la bouche comme on peut l'être devant la télé.


    4 commentaires
  • Posée dans ma cuisine, mon idole en bruit de fond, je me souviens.
    Crise d’adolescence comme beaucoup : Sexe, drug and Rock’n roll.
    Vieux pote, devenu « clown chaussette », avec qui on a passé plus de temps à chercher de la bheu qu’à en fumer. Délires psychologico-déliques « gentils ». Amitié fraternelle.
    Expériences timides de la vie.
    Psycho Candaïce, réincarnation convaincue de mon idole.
    P
    uis la majorité. Bruxelles ma belle. Premier « délire champi » entre rôlistes. Découvertes artistiques, ésotériques, mystiques. Retour à la case départ, ville natale, je détale, me fait la malle.
    Impasse, marche arrière, retour chez ma mère.
    Défonce plus « hard ». Tout sauf héro et crack, mais tout tout de même. Envol, extase, trip de fou, à la limite du honteux.
    Boule à zéro, Punk–Krishna, odeur de solvant pour peintures.
    Bande de fous. Giro (tellement timide que je n'ai jamais pu perser son masque de petit garçon trop gentil), Seb (très bon kinésiologue entre autre choses, merci à toi pour toute l'aide que tu m'as déjà apporté sur mon parcours vers moi même), Seba (une lettre en plus que Seb car plus grand et plus con aussi, mais comme j'ai pu l'aimer ce grand con), Scoop (la précision à l'état pur, dans ces set que ce soit à deux, trois ou quatre platine, dans ses photos, dans tout ce qu'il fait, son carnet à la main, il avance dans sa bulle, dans son écran), Thomas (le retour de Chaussette, que je connais déjà depuis le théâtre, mais qui va et vient dans ma vie et qui restera à jamais mon frère), …. Un max de potes, belle époque, souvenirs inoubliables même si aucunes traces sur photos.
    Underground liégeois, soirée « chez Lulu » ou à l’Aca, expérimental, DJ, Dealer, Dix kilos en dessous de ma moyenne.
    Reprise en main. Plus que les joints et la bière, mais pas qu'au dessert. Le tour du reste étant fait, y a plus rien à en tirer hormis des soucis, donc laisser tomber.
    Jeu de rôle. Druidesse, démon, ranger, apprentie Jedi. Exploration sous alcool houblonneux de mes divers personnalités . Abus de DD3.
    Et puis vint l’homme. Digne de mon père. Sérieux, autoritaire, bosseur, non mais t’as vu l’heure.Reprise des cours, boulot, arrêter de fumer, de boire, découverte de la lecture.
    Adieu la ville et ses folies.
    Mais mon idole chante toujours dans mon vieux lecteur de cassettes, sur le pc, et le baladeur.Oui tu es six pieds sous terre depuis 37 ans. Mais dans nos cœurs Jim, tu es toujours le lézard roi, le shaman, notre idole.
              Après tant d'année, je t'ai approché.


    votre commentaire
  • Il y a eu des grêves ce lundi , les gars du syndicat étaient descendus dans les rues avec leur belles tenues rouges , leurs siflets , leurs bouteilles de bière . Ils semblaient plus faire la fête que manifester leur colère

    C'est à cette vision que mon père  n'a pas pu s'empêcher de crier  : " Faites pas trop les malins, ils ont perdus au match." En faisant allusion à la raclée prise par le standart quelques jours plus tôt

    Et oui, l'humour sarcastique, un peu bérurienne, c'est une histoire de famille chez nous. Et fiers de l'être !!!

    Oui, fière d'être la fille de mon père, même si il n'est pas toujorus fier d'être lui même.

    Oui, je t'aime fort mon papounet


    2 commentaires
  • Ceci afin de garder un petit délir de passage

    Je suis un clown moderne.
    Je n'ai ni rouge sur le nez, ni grandes godasses (bien qu'avec mon 41 fillette c'est tout comme).
    Mon humour est des fois mal compris  et je m'en tambourine le coquillard.
    Toute façon, ceux qu'aiment pas ma façon d'être, ils n'ont qu'un clique à faire , c'est la croix rouge en haut à droite de la page.
    Pour les autres, merci pour vos visites régulières.

    1 commentaire
  • GnagnagnarfBesoin de crier ma rage et mon désespoir  : .... "Ho rage, purée, il pleut encore !!!"

    Et quoi ton séjour à Paris Matelas  ???? (c'est le surnom que me donnent certaines personnes un peu comique sur les bords )

    J AI PAS LE TEMPS !!!!

    Enfin, si , je l'ai, mais comme je me suis lancée dans plein de trucs , je suis un peu dépassée et j'arrive en fin de journée avec la moitié de ce que je voulais faire de cloturé .

    J'ai du faire des choix et vous avez de la chance les cocos  !!! C'est mon blog que je choisis et je vais un peu laisser le forum que j'ai ouvert entre les mains des utilisateurs qui s'y sont inscrits.

    Mais bon, si une loi pouvait passer pour diminuer les heures de travailles et non les salaires , je serais preneuse de suite histoire d'avoir plus de temps pour moi.

    5 commentaires
  • Epopée des Terres du ponantKheldar , tu m'as mis ce truc entre les mains et ..... tu as bien fait !!!!

    Il s'agit de l'histoire d'un jeune garçon qui devient le roi des rois du ponant   et ce malgré de nombreuses difficultés dont un dieu très néfaste qui ne veut que sa mort héhéhéhéhé .

    Heureusement , il s'avère qu'il est le petit fils du plus grand des sorciers de ce monde et il fut élevé par sa tante , dame réputée pour sa puissance  et pour sa grande beauté malgré ses plusieurs milliers d'années (comme vous pouvez le voir sur l'image).

    Découvrez le pouvoir de l'orbe d'Aldur , vous serez charmés surtout si vous avez déjà quelques affinités avec le monde médiéval fantastique.

    1 commentaire
  • Death NoteJe suis une dévoreuse de manga. Pas les anims, je parle des BD.
    Il est vrai que je suis née dans la génération des premiers Manga venus par chez nous dans le Club Dorothée et ça marque à vie, ça contamine.


    J'ai commencé mon virus avec Death Note que vous connaissez peut être déjà et dont j'ai fait l'allusion dans mes coups de coeur. Certes, l'anim existe et même les films, mais le petit format BD qui se lit de gauche à droite est une expérience qui change la vie.
    Depuis j'ai commencé deux autres séries. Du plus "cru" encore avec une série dont je vous ai déjà parlé : MPD PSYCHO, le détective skysophrène.


    Plus récemment, j'ai commencé Chobits dont vous devez surement connaitre l'anim qui passe régulièrement à la télé.
    Si vous connaissez des bons mangas, je suis totalement ouverte aux suggestions n'y connaissant pas encore grand chose, mais molo car c'est un lux les bouquins à notre époque et les séries sont bien souvent assez longues.


    Merci d'avance et si vous n'y connaissez rien, n'hésitez pas à vous lancer, car rester sur le préjugé Dorothée vous fait louper un mode de divertissement bien méconnus.


    votre commentaire
  • Pour la paix.

    Pour qu'il y ait la paix dans le monde, il faut que les nations vivent en paix.

    Pour qu'il y ait la paix entre les nations, les villes ne doivent pas se soulever les unes contre les autres.

    Pour qu'il y ait la paix dans les villes, les voisins doivent se comprendre.

    Pour qu'il y ait la paix entre les voisins, il faut que l'harmonie règne au foyer.

    Pour qu'il y ait la paix chez soi, il faut la trouver dans son propre coeur


    Lao Tse


    1 commentaire
  • Quand Dieu passe l'aspirateur.

    Ils vivaient là depuis deux générations. Les enfants y avaient grandis et ils connaissaient ce paysage par coeur.
    Quant un jour, l'atmosphère se chargea d'un grognement terrifiant.
    Que ce passait il ??
    Quelques heures plus tard, les parents, les enfants, le logement, tout avait été anéanti par la tornade qui venait de passer.
    Ce drame est arrivé pas plus tard que cet après midi  entre mon étagère et le mur, quand j'ai passé un coup d'aspirateur pour me défaire de ces tristes toiles d'araignée  héhéhéhéhéhéhéhé.


    4 commentaires
  • Paix verte et déceptionQuand j'étais petite, il y avait une émission sur notre télé nationle (la RTBF1) qui s'appelait le Tatayet show . Il s'agissait d'une émission de variété et d'humour  présentée par une marionette (Tatayet) et son ventriloque . A la fin de l'émission il était question de réaliser le rêve d'un enfant. Une gamine à eu un poney , un garçon s'est vu présenté son idole , ....
    Moi rêve à l'époque était de rencontrer Green peace.
    Tout était bien parti. La chaine nous avait contacté pour dire que j'avais été sélectionée. La RTBF1 était même venue chez moi pour filmer mon quotidien pour la présentation dans l'émision.
    Mais voilà, trop petite pour suivre Green peace . Tout fut annulé parce que les sauveurs de la nature estimaient que j'étais trop jeune pour les suivre sur leur bateau pour une petite action.
    Cela ne m'a pas détourné de mon amour de la nature (et heureusement) mais il est clair que depuis, je n'arrive plus à voir ce groupe comme des héros.

    2 commentaires
  • La dernière licorneDepuis toute petite , ce dessin animé est pour moi un des meilleurs de notre époque aussi bien pour ses images , inspirées par des tapisseries de la dame à la licorne , que pour son histoire que je vais tenter de vous résumer en images . 
     Là où vit une licorne, les arbres ne perdent pas leurs feuilles et il n'est pas conseillé de chasser. En cette époque, il ne reste plus qu'une forêt abritant une seule licorne.
     Quand celle ci vient à l'apprendre elle veut comprendre "La dernière ??? Pourquoi la dernière ??? Il n'y a jamais eu de monde sans licorne !! Où sont passées les autres ??"    . C'est à ce moment là qu'elle rencontre le papillon qui lui explique que c'est le taureau de feu qui les a conduit jusqu'au fin fond de la Terre.
     De suite elle décide de laisser sa forêt sans protection pour se lancer à la recherche de ses soeurs. C'est là qu'elle fait d'étranges rencontres et qu'elle se rend compte que la plupart des êtres humains ne la voient plus que comme une simple jument blanche. "J'avais oublié que les hommes ne reconnaissent plus ce qu'ils cherchent. Si les hommes ne voient plus les licornes, peut être en reste t il, méconnues et contentes de l'être" ce dit elle. La vieille mère la fortune, vilaine sorcière qui veut garder cette créature en cage pour la montrer dans son cirque , lui parle alors du roi Agar . C'est lui qui aurait demandé au taureau de feu de faire emprisoner les licornes.
     Ce n'est que sous l'apparence d'une femme qu'elle a une chance de rencontrer ce roi cruel et donc de libérer ses soeurs prisonnières . Mais les hommes sont mortels ce qui à un effet très néfaste sur notre pauvre licorne qui se met à découvrir des sensations de mortels.
     Le roi agar l'invite dans son chateau où il finit par découvrir qu'elle n'est pas si humaine qu'on pourrait le croire rien qu'en la regardant . Il faut aller vite, car en plus des soupçons de cet homme qui veut la pousser dans la mer où il garde les autres licornes prisonnières , la métamorphose en humain commence à provoquer des effets néfastes. La dame Amaltéia (la licorne) tombe amoureuse du fils de ce vieux roi et oublie petit à petit qu'elle était une licorne.
     Mais heureusement, elle finit par trouver comment combattre le taureau de feu pour délivrer ses soeurs.


    6 commentaires